Accueil du site > Actualités > CALYM de nouveau certifié ISO 9001

CALYM de nouveau certifié ISO 9001

5/10/2017

Suite aux audits qualité du mois de septembre sur les sites de Toulouse, Paris et Lyon, CALYM a obtenu le renouvellement de sa certification ISO 9001 pour la gestion et le suivi des activités de recherche partenariales et la coordination de sa collection de cellules vivantes de lymphomes, CeVi. Particularité de cette année, le basculement à la version 2015. Explications…

Conformément à la charte Carnot, CALYM s’est engagé en 2012, dans la mise en place d’une démarche qualité afin notamment de :
- garantir aux partenaires socio-économiques un niveau de performance optimale au sein de l’institut,
- mettre en place des outils permettant d’améliorer en continu l’organisation des activités de recherche partenariale,
- renforcer l’attractivité et la confiance des partenaires et financeurs.

En novembre 2014, CALYM a ainsi obtenu la certification ISO 9001v2008 pour la gestion et le suivi de ses activités de recherche partenariale. Délivrée par l’organisme certificateur Euro-Quality System, cette certification est multi-sites, c’est-à-dire valable pour le site principal coordinateur (équipe opérationnelle de CALYM) et pour chacune des entités composant l’institut (hors LYSA). Elle traduit l’engagement fort des membres à apporter une réponse R&D adaptée sur la forme et sur le fond, aux besoins exprimés par les acteurs socio-économiques du domaine du lymphome.

En octobre 2015, une nouvelle étape qualité majeure a été franchie par l’institut avec la certification ISO 9001v2008 des activités liées à sa collection de Cellules Vivantes de lymphomes (CeVi).

Ces certifications qualité sont valables jusqu’en novembre 2017 avec une évaluation annuelle par l’organisme certificateur.

Cette année, leur renouvellement s’accompagne d’un basculement à la version 2015. Cela se traduit par une meilleure prise en compte du leadership, une approche plus marquée par les risques et les opportunités, une meilleure maîtrise des parties intéressées à l’institut et une meilleure gestion des modifications majeures concernant l’institut telles que l’arrivée de nouveaux membres.